Collongessous-Salève

INTRANET

Près du rêve Ras Dashan

Rêver avec un trek solitaire & solidaire

Invitation à une initiative locale et originale, au-delà des frontières

C’est l’histoire non pas d’un rêve, mais de l’union de plusieurs rêves de femmes et d’hommes de plusieurs continents tous unis sous le signe de l’entraide. Les uns donnent du temps et des compétences, les autres de l’argent, et d’autres encore de la joie, de l’énergie et du sens. Une initiative originale, qui allie trek et solidarité, mise sur pied par deux habitantes de la région lémanique. A découvrir lors de leur 1ère conférence du mardi 30 janvier, à la Maison des Associations à Genève.

Un concept original

L’idée est née par l’association ActEnface en octobre 2015. Transformer un trek quasi-annuel en solitaire en une opération solidaire et individualisée en faveur de femmes qui se battent pour leur indépendance et qui ont juste besoin d’un coup de pouce. La combinaison trek-solidarité est rare. Un premier atout pour ce projet, destiné à augmenter l’employabilité par la formation de femmes défavorisées et encore plus, à créer du lien entre les différents acteurs.

Comment ça se déroule ?

Une trekkeuse avertie part sur les chemins escarpés de la plus haute montagne du pays, quelque part dans le monde, pour en atteindre le sommet. Le trek dure entre deux et trois semaines, selon les conditions d’acclimatation, climatiques et géographique. L’ascension est l’occasion d’une collecte de fonds pour aider une association locale à monter un projet de formation professionnelle qui permettra notamment à deux femmes de devenir autonome en s’insérant dans le tissu économique et social.

En quoi l’initiative se différencie-t-elle ?

Trois mots importants la caractérisent : CONCRET, TRANSPARENT et LIEN.

Concret, parce l’objectif est d’avoir un résultat tangible des efforts fournis, que ce soit ceux de la trekkeuse, de la coordinatrice et communicatrice du projet, de la présidente de l’association locale, des bénéficiaires et bien sûr, des donateurs (montant actuel et nouveaux dons ICI).

Transparent, parce que tout est précis, mesuré et communiqué.
– L’argent est intégralement reversé à l’association locale, sélectionnée selon des critères précis : focus sur les femmes, organisation reconnue et officielle avec n° d’enregistrement et compte bancaire, preuves de résultats déjà obtenus.
– Contrat de partenariat avec l’ONG, en bonne et due forme
– Définition d’un projet de formation dédié, qui est suivi de bout en bout
– Suivi du parcours deux femmes en particulier, choisies par l’association pour leur courage et leur détermination à s’en sortir
– 100% des fonds collectés par la plateforme de crowdfunding sont reversés à l’association
– 0% du voyage, de sa préparation et des outils utilisés pour communiquer sont imputés au projet
– Echange sur l’intérêt du projet avec tous les intervenants dont les femmes qui en bénéficieront
– Possibilité et encouragements à visiter l’association et rencontrer les femmes
– Communication de tous les détails de l’opération à nos donateurs, documents et photos à l’appui.

Lien, parce qu’avant tout, le but est de créer une chaîne humaine, entre tous les acteurs du projet : les organisatrices, l’association, les femmes soutenues et les donateurs. Créer une communauté, placée sous le signe de la rencontre, où tout le monde se sent utile.

La 2ème édition … déjà !

Après le succès de Près du Rêve Aconcagua – Edition 2015 – 2016, une deuxième édition était une évidence. C’est Près du Rêve Ras Dashan, du nom du point culminant d’Ethiopie. Elle se déroule en ce moment même. Patricia, la trekkeuse, nous revient juste d’Addis Abeba, après dix jours dans la poussière des monts Simiens, classés patrimoine mondial par l’UNESCO. Un périple haut en couleurs et riche de rencontres, dont vous pouvez voir l’itinéraire détaillé ICI.
Si le défi sportif est terminé, le défi de la collecte de fonds ne l’est pas encore. Encore dix jours pour rassembler 4550€, somme nécessaire pour la mise sur pied d’un atelier de blanchisserie, une véritable opportunité « business » dans la capitale éthiopienne, pour ces femmes, souvent seules avec enfants, comme vous pouvez le lire ICI.

Elles ont besoin de vous

Avis aux Rêveurs Eclairés, qui auraient envie, pour ce début d’année 2018, de CONTRIBUER à un beau projet, que vous pouvez suivre sur le blog ou la page Facebook.

Rencontre

Tous les amateurs de voyage, de trek, de sport, de montagne et de solidarité peuvent découvrir Près du Rêve Ras Dashan dans sa réalité lors d’une première conférence-rencontre, qui aura lieu mardi 30 janvier à 18h30 à la Maison des Associations, Rue de Savoises 15, Genève.
Une occasion de connaître l’Ethiopie du Mont Simien avec ses habitants, ses sentiers et ses paysages par la marche, de rencontrer les organisatrices mais aussi la présidente de l’association à Addis Abeba et de ses protégées et d’apprendre l’envers du décor du projet. Entrée gratuite.