Collongessous-Salève

INTRANET

Communauté de Communes du Genevois


Santé – Ouverture du centre de vaccination du Genevois

Depuis le 7 avril, et conformément aux directives nationales, les habitants du territoire éligibles à la vaccination peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner au Centre de vaccination du Genevois situé au centre de convention d’Archamps.

Où ? Au centre de convention d’ArchParc – 112 rue Richard Gurley Drew – à Archamps

Pour qui ? Pour les personnes de plus de 60 ans ou celles (de moins de 60 ans) qui présentent une pathologie à très haut risque de forme grave de COVID-19 (certificat médical à l’appui).
Voir le tableau de vaccination grand public.

Comment ça se passe ?
Vous prenez rendez-vous sur doctolib.fr ou par téléphone au 04 50 35 50 90 (du lundi au vendredi de 9h à 12h).

  • La consultation dure 30 minutes environ (temps d’attente obligatoire compris)
  • La vaccination se fait en 2 injections (J+0 J+21) avec le vaccin Pfizer. Elle est gratuite, sous présentation de votre carte vitale.
  • Un carnet de vaccination vous est remis après la première injection pour assurer le suivi.

Santé – Votre complémentaire santé vous convient-elle ?

À travers le dispositif « Ma commune, ma santé », la Communauté de communes du Genevois en partenariat avec l’association Actiom, cherche à rendre la complémentaire santé accessible à tous.
Retraité, intérimaire, sans emploi, en situation d’invalidité, travailleur indépendant, étudiant ou agent de la fonction publique, Actiom négocie pour vous des contrats collectifs auprès des compagnies d’assurance et des mutuelles dans le but d’obtenir les meilleures conditions possibles.

Pour prendre rdv : 05 64 10 00 48
du lundi au vendredi de 9h à 18h

Plus d’infos : www.cc-genevois.fr


Déchets – STOP aux dépôts sauvages

Une hausse importante des dépôts sauvages a été constatée par les agents de collecte de la Communauté de Communes du Genevois, notamment à proximité des déchetteries et des conteneurs de collecte. Des moyens supplémentaires humains et financiers sont nécessaires pour nettoyer ces déchets qui ont un fort impact sur notre environnement et sur la facture des contribuables.

De quoi parle-t-on ?
Les dépôts de déchets au sol, que ce soit sur des lieux publics ou privés, sont considérés comme des dépôts sauvages, même quand ceux-ci sont déposés devant un point de collecte. Les déchets constituent un danger sanitaire pour la population quand ils sont jetés sur la chaussée au mépris de toute considération de salubrité publique.

Pour éviter cette pollution, deux solutions :

  • Pour les cartons, les encombrants (meubles, électroménagers…), les déchets verts : le dépôt dans l’une des deux déchetteries intercommunales à Neydens ou Vulbens.
  • Pour les ordures ménagères ou les emballages recyclables : le dépôt en point de collecte. Si le conteneur est plein, il faut se rendre dans un autre point de collecte qui se situe généralement à moins de 500m…
    Tout dépôt sauvage (dans la nature ou au pied des conteneurs) constitue une infraction. Les communes déposeront plainte et la police ou la gendarmerie procèderont à des verbalisations. L’usager ayant effectué ce dépôt est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 1500 euros selon la gravité des faits.