Collongessous-Salève

INTRANET

Parlons de la maison de santé !

Non, nous n’avons jamais envisagé la remise en cause de la maison de santé. Le vote du projet d’extension a été reporté afin d’envisager sereinement un dossier mal construit et non subventionné par l’équipe précédente. La création d’une maison de santé au pied du Salève nous pousse à réfléchir sur les meilleurs moyens de construire une extension qui serve à tous sans amputer inutilement la commune de moyens financiers dont elle a besoin pour porter le reste de ses projets.

Non la maison de santé n’est pas remise en cause et l’accès aux soins des Collongeois reste une priorité. Le projet a été reporté car nous avons hérité d’un dossier incomplet, en décalage complet avec la situation de notre village et absolument pas planifié financièrement.
Il n’a jamais été question de remettre en cause la maison de santé. L’offre de soins fait partie des préoccupations de notre équipe. Nous n’avons pas voté le projet d’extension de la maison médicale au budget 2021 car le dossier préparé par l’ancienne équipe et dont nous avons hérité en juin 2020 souffrait de plusieurs manquements.
L’extension prévue n’était pas adaptée à notre commune. Une réunion avec les professionnels de santé, s’est tenue le 7 avril 2021 et a mis en évidence que les espaces nouvellement créés risquaient de rester vide du fait de l’absence d’arrivée de nouveaux médecins.
Par ailleurs, la question du stationnement demeure problématique puisque le nombre de places envisagé apparaissait largement insuffisant au regard de la construction récente et voisine de l’immeuble des Varappes (qui apporte 23 logements sociaux supplémentaires).
Contrairement à ce qui a été dit, le dossier ne comportait alors aucune planification financière ni aucun dossier de subventions.
Non, l’extension n’est pas subventionnée à 80% : la précédente mandature s’est limitée à la validation d’un permis de construire en mars 2020, sans même ouvrir un dossier de subvention (dossier qui aurait dû être déposé avant fin janvier 2020, sous la mandature de M Etallaz, M Chassot et de Mme Gondouin).

Lorsque nous avons récupéré la municipalité, aucun montage financier ni dossier de subvention n’avait été préparé par l’ancienne équipe nous mettant de facto hors délai pour obtenir des subventions en 2021.

La situation de Collonges, héritée de l’ancienne équipe, et de son environnement implique une gestion rationnelle et intelligente du projet.

Compte tenu du budget d’investissement de notre commune (4 millions d’euros), de notre endettement (4,3 millions euros) et du coût de ce projet (1 million d’euros), il est indispensable d’analyser dans le détail les implications d’un tel projet et la meilleure façon de le financer.
Une réflexion collégiale a débuté le 8 mars avec les 7 communes du pied du Salève (Collonges, Bossey, Archamps, Neydens, Presilly, Beaumont, Feigères) pour considérer l’ouverture d’une maison de santé permettant de réunir davantage de professionnels de santé sur notre territoire tout en prenant soin de développer des synergies, synonyme d’amélioration des soins de santé.

Pour ces raisons, il nous paraît prudent d’attendre la conclusion de ces travaux afin de conduire un projet qui soit le plus pertinent pour tous les Collongeois.